la CNPBM fait sentir sa présence dans les départements ministériels.

Les membres de la CNPBM effectuent des descentes dans les départements ministériels, afin d'évaluer le niveau de la mise en œuvre de l'article 01 (3) de la constitution.

Les membres de la CNPBM, du 01 au 03 novembre 2017, ont effectué des missions sur le terrain dans tous les départements ministériels du pays.

La mission qui s'inscrivait dans le cadre du plan d'actions de la Commission consistait à évaluer le niveau de la mise en œuvre des dispositions constitutionnelles relatives à la promotion du bilinguisme dans les différents départements ministériels.

Divisés en 07 équipes et assistés techniquement par des rapporteurs, les Membres étaient là pour recueillir les meilleures pratiques, les difficultés rencontrées et les suggestions pour promouvoir la pratique du bilinguisme dans les administrations publiques. Ils cherchaient à vérifier si tous les documents administratifs, publications, panneaux de signalisation, panneaux d'affichage et toute information mise à la disposition du public paraissaient dans les deux langues officielles. Un vif intérêt a été porté à l'évaluation des services de traduction, de communication et d'accueil, qui jouent un rôle essentiel dans la prestation de services bilingues aux utilisateurs.

Avant les visites, la Commission avait déjà envoyé des questionnaires à tous les départements ministériels pour recueillir des données sur la pratique du bilinguisme dans les différents ministères. Les données collectées à travers les questionnaires, ainsi que les résultats obtenus lors des séances de travail avec chacun des Ministres et certains hauts fonctionnaires des départements ministériels, seront traités plus tard pour donner une photographie claire du niveau d'application de l'article 01 (03) de la Constitution.

Des suggestions et recommandations consignées dans un rapport seront transmises au Président de la République à titre de Compte Rendu et pour approbation. Une fois approuvée, elles seront transmises aux départements ministériels, chacun en ce qui le concerne, pour mise en œuvre.